La fin du Crédit foncier ?

Les jours du Crédit Foncier sont comptés

BPCE s’apprête à régler la question du prêteur spécialisé, qui n’a plus de modèle économique. Ses activités pourraient être éclatées au sein du groupe.

Fin de partie pour le Crédit Foncier chez BPCE. Le spécialiste du crédit immobilier, racheté par les Caisses d’Epargne en 1999, n’avait plus vraiment de modèle économique viable depuis la crise financière. Son actionnaire a décidé d’en tirer les conséquences. Il devrait décider dans les prochains jours de mettre fin aux activités de l’établissement dans son périmètre actuel.

Les réflexions courent depuis au moins un an. Le groupe a élaboré cinq scénarios, que Laurent Mignon, successeur de François Pérol à la présidence de BPCE, a présentés lundi à l’intersyndicale du Crédit Foncier. Certains d’entre eux comme le statu quo ou la transformation en banque généraliste, sont irréalistes. D’autres, comme une cession en partie ou en totalité, ou une mise en gestion extinctive du jour au lendemain, butent sur l’absence d’acquéreurs et sur les questions sociales.

114 milliards d’euros d’encours

L’option la plus probable consisterait donc à éclater les activités du Crédit Foncier au sein de BPCE, chaque Caisse d’Epargne et Banque Populaire reprenant une partie des équipes. Le stock d’encours, de 114 milliards d’euros fin 2017, serait géré en run-off dans une structure dédiée.

BPCE confirme les réflexions. « L’expertise et le savoir-faire ne sont pas en cause, mais le modèle économique du Crédit Foncier n’est plus adapté au marché actuel », indique-t-on chez BPCE en réponse aux questions de L’Agefi. « Aucune décision n’est prise à ce stade en ce qui concerne l’avenir du Crédit Foncier », ajoute le groupe, qui « veillera à assurer la pérennité de l’expertise historique et à mener un processus social responsable ».

Fondé en 1852 et acteur historique de l’accession au logement, le Crédit Foncier employait encore à fin mars 2.233 collaborateurs en CDI et CDD malgré plusieurs cures d’amaigrissement ces dernières années. Il n’a dégagé que 33 millions de résultat net l’an dernier, pour 3,9 milliards de fonds propres réglementaires.

Crédit Foncier : Historique

Adossé à BPCE, le Crédit Foncier est le dernier établissement spécialisé dans le crédit immobilier.

Né sous le second Empire pour assainir les pratiques de crédit, le Crédit Foncier est le dernier représentant d’un modèle bancaire qui a vécu. Ces dernières années, un à un, les acteurs spécialisés exclusivement dans le crédit immobilier ont en effet disparu ou ont été intégrés dans les activités des grandes banques françaises.  Le plus petit des trois « pure players » du crédit immobilier français, l’UCB, a d’abord été intégré dans le giron de BNP Paribas Personal Finance en 2008. Puis, le Crédit Immobilier de France (CIF) a dû mettre la clef sous la porte. Fragilisé par l’abaissement de sa perspective de notation par  l’agence Moody’s en 2012 , le CIF a été acculé à une cessation pure et simple de ses activités en 2013.

Adossé aux Caisses d’Epargne à la fin des années 1990 pour assurer sa survie après la perte de son monopole sur l’accession à la propriété, le Crédit Foncier a ensuite rejoint le puissant groupe BPCE en 2009. De quoi le mettre à l’abri de ces questions de refinancement. Ce nouvel actionnaire lui a permis à la fois de bénéficier d’une bonne qualité de signature tout en lui fournissant des  refinancements internes.  Autant de coups de pouce qui lui ont permis de tourner la page de ses investissements infructueux à l’international dans des portefeuilles de titrisations et des prêts aux collectivités locales.

Ces dernières années, la faiblesse des marges sur les prêts à l’habitat est toutefois venue porter un nouveau coup au Crédit Foncier. Comme les banques de détail, le spécialiste du crédit immobilier a subi de plein fouet les vagues de renégociations de crédit à l’habitat qui sont venues éroder ses marges. Mais contrairement à ses concurrents qui utilisent ce prêt comme produit d’appel, le Crédit Foncier se concentre sur ce seul métier historique : le crédit immobilier. Cette spécialisation a longtemps été sa raison d’être, elle devient à présent son talon d’Achille.

Image
[rt_heading style="" align="center" mobile_align="center" size="h1" font_color_type="" font="" custom_font_size="" link="https://atoba.fr/simulation-credit" link_open="_self" rt_class="rt-1969668" punchline="" href_title="Accédez à notre simulateur !"]VOUS SOUHAITEZ [rt_anim style="1" timeout="3000"] VERIFIEZ VOTRE FINANCEMENT |AMELIOREZ L ASSURANCE | AMELIOREZ LE TAUX |VERIFIER LA FAISABILITE [/rt_anim] DE VOTRE CREDIT IMMOBILIER ?[/rt_heading]

Qui est Atoba Credit Courtier en prêt immobilier ?


Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Add Comment *

Name *

Email *

Website *

X